Lexique (Définitions)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas











Automorphe

Automorphe provient du grec autos, «de soi-même», et morphê «forme». Ce mot s'applique aux cristaux parfaits ou limités par des faces planes, caractéristiques du système cristallin. Un cristal automorphe se forme lorsqu'aucune contrainte spatiale n’interrompt sa croissance. C'est le cas des cristaux d'une géode lorsque celle-ci n'est pas un nodule.
Contraire de xénomorphe.


Les cristaux de neige sont automorphes


Accrétion

Désigne l'accroissement d'un corps par apport et/ou agglomération de matière en surface de celui-ci.





Cristallisation

La cristallisation désigne le phénomène par lequel un corps passe à l'état de cristal : on parle de cristallogenèse. Le passage de l'état liquide à l'état solide est influencé par la température, la pression et l'évaporation, et se fait de manière ordonnée (cf. Système cristallin).


Concrétion

Une concrétion est la réunion de différents corps chimiques et physiques qui se solidifient ensemble. C'est l'agglomération – dans les roches sédimentaires – de calcaire grâce à la précipitation d'une particule, l'eau saturée de calcaire, sur une paroi (stalactite) ou sur le sol (stalagmite).





Druse

Ce mot qualifie les géodes de forme étroite et aplatie.


Cavité caractéristique d'une druse





Enhydre

Pierre de quartz, d’opale, d’agate, etc, renfermant dans une cavité naturelle un liquide et une bulle d’air.

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Agate enhydre : la géode a été sciée et polie afin d'apercevoir par transparence de la fine couche cristalline la phase liquide





Hydrothermalisme

L'hydrothermalisme se rapporte à la circulation souterraine d'une eau chaude, chargée en minéraux dissous. Cette circulation, favorisée par une source de chaleur, se déroule souvent en zone volcanique, non loin d'une chambre magmatique.
Cette circulation dissout les minéraux présents dans les roches traversées. Ces minéraux peuvent précipiter ailleurs. Cela est à l'origine de nombreux types de minerais (minerais d'or, cuivre, barytine...).





Nodule

Une géode est qualifiée de nodule lorsqu'un apport suffisant de minéraux a permis sa cristallisation totale. La géode est donc «pleine».





Percolation

La percolation désigne la traversée lente d’un milieu, comme des sédiments, par un liquide ou plus rarement un gaz. Elle se fait sous l’effet de la pesanteur, donc de haut en bas.


On retrouve ce phénomène dans le cycle de l'eau





Roche sédimentaire

Une roche sédimentaire provient du dépôt de sédiments en couches superposées appelées strates.


Roche volcanique

Une roche volcanique est une roche magmatique résultant du refroidissement rapide d'une lave (magma arrivé à la surface).





Solvant

Un solvant est une substance, liquide à sa température d'utilisation, qui a la propriété de dissoudre, de diluer ou d'extraire d’autres substances sans les modifier chimiquement et sans lui-même se modifier.


Soluté
Espèce dissoute dans un solvant. Par exemple, dans une solution aqueuse de sulfate de cuivre de concentration 0,01 mol/l, l'eau est le solvant et les ions de sulfate et cuivre(II) sont les solutés.


Solution

Une solution est un mélange homogène résultant de la dissolution d'un ou plusieurs soluté(s) dans un solvant.


Solubilité

La solubilité est la capacité d'un soluté à se dissoudre dans un solvant pour former un mélange homogène appelé solution.


Saturation

La saturation est la concentration à partir de laquelle une substance ne peut se dissoudre dans un solvant. Ce point de saturation dépend de la température, du solvant et du soluté.


Surfusion

La surfusion désigne l'état d’une matière qui demeure en phase liquide alors que sa température est plus basse que son point de solidification. Une petite perturbation peut suffire pour déclencher subitement son passage à l'état solide.



Expérience filmée


Sursaturation

La sursaturation est la condition chimique où une solution contient plus de soluté qu'elle ne peut en dissoudre normalement. La solubilité augmente avec la température, c'est donc un changement de la température d'une solution saturée qui causera la sursaturation. C'est un état où le soluté en sursaturation précipite à la moindre perturbation, donnant des cristaux dans un liquide ou des gouttelettes dans un gaz.


Système cristallin

Le système cristallin classe les cristaux en différentes familles cristallines d'après leur symétrie. Ce domaine relève des mathématiques.


Les différentes familles cristallines





Viscosité

La viscosité mesure la résistance à l'écoulement d'un liquide. Elle varie selon sa température : plus il est froid, plus il est visqueux, et inversement.


(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La rhyolite, l'andésite et le basalte se différencient par leur teneur en silice


Volatil

Qualifie une matière (liquide ou solide) qui s'évapore facilement. Les substances volatiles du magma sont l'eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le dioxyde de soufre (SO2), le monoxyde de carbone (CO), le sulfure d'hydrogène (H2S), le chlorure d'hydrogène (HCl) et le dihydrogène (H2).





Xénomorphe

Un cristal xénomorphe n'a pas eu l'espace de se développer correctement, ses faces ne sont pas planes et ne sont pas caractéristiques du système cristallin. Les cristaux contenus dans le granit, formé en profondeur par le refroidissement du magma, sont xénomorphes.
Contraire d'automorphe
.




Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut